mardi 23 juin 2020

Le vase de Tiyi

Le département des Antiquités égyptiennes du musée du Louvre possède une merveille : le vase de Tiyi. 

En faïence siliceuse, ce vase est également gravé sur son couvercle.

Il est consacré à la Grande épouse royale Tiyi et à son époux, la pharaon Aménophis III.



D'une hauteur de 8,4 centimètres pour un diamètre de 6,6 centimètres, il date de la XVIIIe dynastie (Nouvel Empire).

Exercice : déchiffrez ce vase.

Pour profiter de ce bonus numérique, saisissez la réponse à la question secrète posée dans le deuxième tome de la série « Déchiffrer les hiéroglyphes » : A la cour des pharaons d'Égypte :  


L’oushebti de Toutânkhamon

Le département des Antiquités égyptiennes du musée du Louvre possède une merveille funéraire dans sa collection : l'oushebti de Toutânkhamon.

En faïence silence, ce serviteur funéraire, en position osiriaque, était destiné à accompagner et à servir le défunt dans sa dernière demeure.

Ces statuettes funéraires étaient placées en grand nombre dans les tombeaux (dans la sépulture de Toutânkhamon, 413 ont été retrouvées).

La collection du Louvre compte plus de 4 200 oushebtis. 

D'une hauteur de 17,3 centimètres, cette statuette date de la XVIIIe dynastie (Nouvel Empire).

Exercice : déchiffrez cet oushebti.

Pour profiter de ce bonus numérique, saisissez la réponse à la question secrète posée dans le deuxième tome de la série « Déchiffrer les hiéroglyphes » : A la cour des pharaons d'Égypte :  


mercredi 15 avril 2020

Scène d’Offrande de l’intendant Iat à Osiris

Conservée au musée du Louvre dans le département des Antiquités égyptiennes, cette stèle polychrome en calcaire peint date de la fin de la XVIIe dynastie (Deuxième période intermédiaire) ou du début de la XVIIIe dynastie (Nouvel Empire).

Elle représente le grand intendant Iat attablé devant un repas, et l'échanson Ouhemmenou qui lui offre à boire.

Elle mesure 54 centimètres de haut pour 29,80 centimètres de large et 8 centimètres de profondeur.

Sur le site du Louvre, nous trouvons cet extrait :

"Veuille le roi accorder une offrande à Osiris, le seigneur de Busiris, le dieu qui réside à Abydos, pour qu'il donne une offrande de pains, bières, viandes et volailles et toute chose bonne et pure dont vit un dieu, que donne le ciel, que crée la terre, qu'apporte l'inondation comme offrande, qu'il accorde de boire l'eau sur la rive, au grand intendant Iat... "

Exercice : traduisez cette stèle d’offrande de l’intendant Iat, surmontée de l’Œil oudjat, représentant une scène d’offrande à Osiris


Pour profiter de ce bonus numérique, saisissez la réponse à la question secrète posée dans le premier tome de la série « Déchiffrer les hiéroglyphes » : Les Secrets de famille des dieux d'Égypte :


dimanche 22 mars 2020

La Collection "Déchiffrer les hiéroglyphes"

Aux amateurs d’histoire et de culture, passionnés par l’une des plus incroyables des civilisations perdues ; aux aventuriers dans l’âme, brûlants d’envie de décoder des textes cryptés, de percer le mystère de la plus palpitante énigme de tous les temps, le déchiffrage de ces curieux signes appelés hiéroglyphes qui donnèrent tant de fil à retordre à des générations de scientifiques, de linguistes et d’historiens ; aux adeptes d’expériences mystiques, prêts à s’initier aux croyances d’un langage longtemps considéré comme magique : chaque livre de la série « Déchiffrer les hiéroglyphes », que vous tiendrez bientôt entre vos mains, renferme un pouvoir extraordinaire, celui de vous guider, au choix, sur l’une de ces trois voies d’apprentissage. Par laquelle vous laisserez-vous tenter ?

vendredi 20 mars 2020