mercredi 15 avril 2020

Scène d’Offrande de l’intendant Iat à Osiris

Conservée au musée du Louvre dans le département des Antiquités égyptiennes, cette stèle polychrome en calcaire peint date de la fin de la XVIIe dynastie (Deuxième période intermédiaire) ou du début de la XVIIIe dynastie (Nouvel Empire).

Elle représente le grand intendant Iat attablé devant un repas, et l'échanson Ouhemmenou qui lui offre à boire.

Elle mesure 54 centimètres de haut pour 29,80 centimètres de large et 8 centimètres de profondeur.

Sur le site du Louvre, nous trouvons cet extrait :

"Veuille le roi accorder une offrande à Osiris, le seigneur de Busiris, le dieu qui réside à Abydos, pour qu'il donne une offrande de pains, bières, viandes et volailles et toute chose bonne et pure dont vit un dieu, que donne le ciel, que crée la terre, qu'apporte l'inondation comme offrande, qu'il accorde de boire l'eau sur la rive, au grand intendant Iat... "

Exercice : traduisez cette stèle d’offrande de l’intendant Iat, surmontée de l’Œil oudjat, représentant une scène d’offrande à Osiris


Pour profiter de ce bonus numérique, saisissez la réponse à la question secrète posée dans le premier tome de la série « Déchiffrer les hiéroglyphes » : Les Secrets de famille des dieux d'Égypte :


dimanche 22 mars 2020

La Collection "Déchiffrer les hiéroglyphes"

Aux amateurs d’histoire et de culture, passionnés par l’une des plus incroyables des civilisations perdues ; aux aventuriers dans l’âme, brûlants d’envie de décoder des textes cryptés, de percer le mystère de la plus palpitante énigme de tous les temps, le déchiffrage de ces curieux signes appelés hiéroglyphes qui donnèrent tant de fil à retordre à des générations de scientifiques, de linguistes et d’historiens ; aux adeptes d’expériences mystiques, prêts à s’initier aux croyances d’un langage longtemps considéré comme magique : chaque livre de la série « Déchiffrer les hiéroglyphes », que vous tiendrez bientôt entre vos mains, renferme un pouvoir extraordinaire, celui de vous guider, au choix, sur l’une de ces trois voies d’apprentissage. Par laquelle vous laisserez-vous tenter ?

vendredi 20 mars 2020

vendredi 13 mars 2020

Palette de scribe à l’effigie d’Anubis

Le département des Antiquités égyptiennes du musée du Louvre possède une autre merveille, finement sculptée : la pseudo-palette de Bakenkhonsou, grand-prêtre d’Amon.

En forme de vase à tête du dieu Anubis, cette palette de scribe en bois peint est certainement un objet funéraire, destiné à accompagner le défunt dans sa dernière demeure.

Représenté comme un canidé noir — un chacal ou un chien sauvage — ou comme un homme à tête de canidé, Anubis a pour mission de protéger Osiris dans la Douât, de surveiller le royaume des morts, d’accueillir les défunts, de veiller à la bonne momification des enveloppes charnelles et à la purification des cœurs. Maître de l’embaumement et des nécropoles, Anubis est le dieu funéraire par excellence. 

D'une hauteur de 20 centimètres, elle date de la XIXe dynastie (Nouvel Empire).

Exercice : déchiffrez cette palette d’un scribe, grand-prêtre d’Amon, à l’effigie du dieu Anubis

Pour profiter de ce bonus numérique, saisissez la réponse à la question secrète posée dans le premier tome de la série « Déchiffrer les hiéroglyphes » : Les Secrets de famille des dieux d'Égypte :


samedi 7 mars 2020

Carnets de voyage en Egypte

Découvrez les carnets de voyage d'explorateurs et d'archéologues du 19ème siècle, d'Européens venus se refaire une santé sur les rives du Nil, de leurs épouses invitées dans les harems du Caïre, d'hommes d'Eglise ou encore de grands écrivains.

De nombreux livres sont à disposition gratuitement sur Gallica, la bibliothèque numérique de la Bibliothèque nationale de France et de ses partenaires.