mardi 23 juin 2020

Le vase de Tiyi

Le département des Antiquités égyptiennes du musée du Louvre possède une merveille : le vase de Tiyi. 

En faïence siliceuse, ce vase est également gravé sur son couvercle.

Il est consacré à la Grande épouse royale Tiyi et à son époux, la pharaon Aménophis III.



D'une hauteur de 8,4 centimètres pour un diamètre de 6,6 centimètres, il date de la XVIIIe dynastie (Nouvel Empire).

Exercice : déchiffrez ce vase.

Pour profiter de ce bonus numérique, saisissez la réponse à la question secrète posée dans le deuxième tome de la série « Déchiffrer les hiéroglyphes » : A la cour des pharaons d'Égypte :  


L’oushebti de Toutânkhamon

Le département des Antiquités égyptiennes du musée du Louvre possède une merveille funéraire dans sa collection : l'oushebti de Toutânkhamon.

En faïence silence, ce serviteur funéraire, en position osiriaque, était destiné à accompagner et à servir le défunt dans sa dernière demeure.

Ces statuettes funéraires étaient placées en grand nombre dans les tombeaux (dans la sépulture de Toutânkhamon, 413 ont été retrouvées).

La collection du Louvre compte plus de 4 200 oushebtis. 

D'une hauteur de 17,3 centimètres, cette statuette date de la XVIIIe dynastie (Nouvel Empire).

Exercice : déchiffrez cet oushebti.

Pour profiter de ce bonus numérique, saisissez la réponse à la question secrète posée dans le deuxième tome de la série « Déchiffrer les hiéroglyphes » : A la cour des pharaons d'Égypte :